Sep 252018
 

A l’instant de la mort, l’âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu’elle est passée, dans le précédent, de l’enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse. Ce changement ne trouble pas qui a conscience de sa nature spirituelle.
Chapitre II verset 13.

Nous avons au cours de notre vie passé du corps de bébé, à celui d’un adolescent pour prendre un corps d’adulte et finalement nous en arriverons un jour à prendre un corps de vieillard. Nous avons eu tous l’expérience, d’avoir passé d’un corps de bébé à celui d’un adolescent et enfin à celui d’un adulte. Nous pouvons tous nous en souvenir. Ce corps de bébé ou celui de l’adolescent n’existent plus maintenant, cependant nous existons toujours n’est ce pas? Toutefois la conclusion est: lorsque ce corps ne sera plus convenable alors nous en prendrons un autre. Nous devons changer, ceci est la loi de la nature.

L’âme est immortelle. A travers ces changements de corps l’âme est toujours existante simplement les corps que nous avons pris n’existent plus. Les gens ne savent pas ceci. Parce qu’ils sont continuellement engagés en des activités pécheresses leur intelligence est devenue amoindrie et ils ne peuvent plus comprendre la simple vérité que nous changeons de corps même en cette vie et ils changeront de corps encore dans leur prochaine vie. Ceci est simple à comprendre. Cependant, avec l’avancement de la civilisation matérielle nous devenons si faibles que nous ne pouvons plus comprendre.

Le bhakti-yoga ou service de dévotion offert à Krishna veut dire que nous devons comprendre que nous sommes au-delà de ces désignations. Quelles sont ces désignations? Tous pensent: “Je suis américain, je suis Indien, je suis Européen, je suis Australien, je suis un chat, je suis un chien, je suis ceci, je suis ce corps.” Nous devons changer cette conception de vie. Je ne suis pas ce corps. Je suis une âme spirituelle. Ceci nous devons le réaliser. Alors il n’y aura plus de distinction. Ici est un Américain, ici un Australien, ici un Indien, ici un Musulman, ici un arbre. Non! Nous ne sommes aucune de ces désignations.

Toutefois, cette forme humaine doit être proprement utilisée. Non seulement être utilisée pour la gratification des sens comme les chiens et les chats. Ceci n’est pas vraiment responsable. La responsabilité veut dire: “J’ai eu cette forme de vie, mieux que celle du chien ou du chat. J’ai plus d’intelligence que le chien et le chat, et si je l’utilise seulement pour les 4 nécessités de la vie, c’est à dire, manger, dormir, avoir du sexe, et se défendre alors je perds mon temps.” Les chats, les humains, ou un juge de la haute court ou n’importe qui d’autre, doivent manger, dormir, se défendre et avoir du sexe. Ces choses cependant sont communes aux chiens aux chats et à l’humain. Mais qu’a l’être humain de différent? L’être humain peut considérer qu’il a eu un corps d’Américain, d’Indien, d’Australien mais quel sera son prochain corps? Quel sorte de corps? L’être humain a cette intelligence. Un chat, un chien ne peut pas penser ainsi. Toutefois nous devons penser que par les lois de la nature nous sommes venus à cette forme humaine, par le processus de l’évolution. “Maintenant, j’ai une bonne intelligence, comment puis-je l’utiliser?”

La connaissance doit être utilisée pour comprendre Dieu. Ceci est la conclusion de la connaissance. En l’utilisant progressivement nous pouvons évoluer spirituellement. Si nous n’en venons pas au point de comprendre Dieu, alors notre connaissance est imparfaite. Nous devons comprendre que la désignation n’est pas importante. C’est la personne à l’intérieur du corps qui l’est.

La nature est une machine. Pensez vous que la machine agit sans un opérateur? Qu’en pensez-vous? Ce n’est pas évident. Comme une caméra qui prend des images, derrière cette caméra il y a un opérateur. Pouvez-vous donner un exemple d’une machine fonctionnant sans opérateur? Comment pensez-vous que la machine de la nature agit sans l’Opérateur Suprême? Est-ce possible? Ceci n’est pas très raisonnable que de penser que la nature agit sans les instructions de Dieu. Nous devons en déduire qu’il y a différentes évidences. Une des évidences est l’hypothèse. Nous pouvons voir que pas une machine agit sans opérateur, toutefois nous devons conclure que même si nous ne connaissons pas Dieu ou la nature mais celle-ci, agit sous l’ordre d’un suprême opérateur. Celui-ci est Dieu. Il n’est pas nécessaire de voir l’opérateur mais nous pouvons deviner qu’il y en a un.

La vie humaine est faite pour découvrir, qui est là pour opérer la nature matérielle. Ceci est la vraie vie humaine. Autrement, c’est la vie de chiens et chats, manger dormir, s’accoupler et se défendre. Ceci n’est pas la vie humaine. Nous devons trouver qui est l’opérateur. Cette forme de vie qu’est la forme humaine est pour s’enquérir à propos du Contrôleur Suprême.

Cet opérateur Krishna est si gentil qu’il en donne l’évidence dans la Bhagavad-gita: “La nature matrielle agit sous Ma direction.”
Chapitre IX verset 10.

Traduit d’une conférence donnée par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Srila Prabhupada.

This post has already been read 72 times

Sorry, the comment form is closed at this time.