May 172017
 

Lecture — Seattle, 7 octobre 1968

Prabhupāda: Govindam adi-purusam tam aham bhajāmi.
Dévots: Govindam adi-purusam tam aham bhajāmi.
Prabhupāda: Donc, nous adorons Govindam, le réservoir de tous les plaisirs, Govinda, Krishna. Et il est Adi-purusam, la première personne. Donc govindam adi-puruṣaṁ tam aham bhajāmi. Bhajāmi signifie “j’adore” “Je m’abandonne à Lui et je suis d’accord de L’aimer.” Ce sont les conditions offertes par des hymnes de Brahma. Parce que la Brahma-samhita est un, un grand livre considérable. Le premier verset du cinquième chapitre, il est dit que le Seigneur, Govinda, Il a Sa planète en particulier, qui est connu comme Goloka Vrndavane. Elle est au-delà de ce ciel matériel. Ce ciel matériel que vous pouvez voir aussi loin que votre vision peut aller, mais au-delà de ce ciel matériel, il y a le ciel spirituel. Ce ciel est recouvert d’énergie matérielle, mahat-tattva, et il y a sept couches de revêtement de terre, eau, feu, air. Et au-delà de la couverture il y a un océan, et au-delà de l’océan, le ciel spirituel commence. Et dans ce monde spirituel, la plus haute planète est appelé Goloka Vrndavane. Ces choses sont décrites dans la littérature védique, dans la Bhagavad-Gîtâ aussi. La Bhagavad-Gîtâ est un livre très connu. Là aussi, il est dit,
na yatra bhāsayate sūryo
na śaśāṅko na pāvakaḥ
yad gatvā na nivartante
tad dhāma paramaṁ mama
(BG 15.6)
Dans la Bhagavad-gîtâ, il est dit qu’il existe un autre monde spirituel, où le soleil n’est pas nécessaire. Na yatra bhāsayate suryo. Surya signifie soleil, et bhāsayate signifie distribution du soleil. Il n’y a donc pas besoin de soleil. Na yatra bhāsayate suryo na śaśānko. Sasanka signifie lune. Ni le clair de lune est nécessaire. Na na śaśānko pāvakah. Ni l’électricité est nécessaire. Cela signifie que c’est le royaume de la lumière. Ici, ce monde matériel est le royaume des ténèbres. Ce que vous connaissez tous. C’est en fait l’obscurité. Dès qu’il y a du soleil de l’autre côté de la terre, il y a les ténèbres. Cela signifie que, par nature c’est sombre. Simplement par le soleil, la lune, et l’électricité, nous le gardons dans la lumière. En fait, c’est l’obscurité. Et l’obscurité signifie l’ignorance aussi. Tout comme la nuit les gens sont plus ignorants. Nous ignorons, mais la nuit, nous sommes plus ignorants. Alors l’instruction védique est tamasi mā jyotir gama. Les Védas disent: “Ne pas rester dans cette obscurité. Juste transférez- vous-même dans le royaume de la lumière.” Et la Bhagavad-gîtâ dit aussi qu’il n’y a qu’un ciel spécial, ou un ciel spirituel, où il n’est pas nécessaire de soleil, il n’est pas nécessaire du clair de lune, il n’est pas nécessaire de l’électricité, et yad gatvā na nivartante (BG 15.6) – et si quelqu’un va à ce royaume de la lumière, il ne revient jamais dans ce royaume de ténèbres. Alors, comment pouvons nous nous transférer dans ce royaume de la lumière? Toute la civilisation humaine est fondée sur ces principes. Le Vedanta dit, athāto brahma jijnasa. Atha atah. “Par conséquent, vous devriez maintenant en savoir davantage sur le Brahman, l’Absolu.” “Et maintenant” signifie… Chaque mot est important. “Par conséquent” signifie parce que vous avez obtenu ce corps humain – “donc”. Et atah signifie “au-delà.” “Au-delà” signifie que vous avez passé à travers de nombreuses vies, 8,4 millions d’espèces de vie. Aquatiques – 900,000. Jalajā nava-lakṣāṇi sthāvarā lakṣa-viṁśati.

This post has already been read 42 times

Sorry, the comment form is closed at this time.