Oct 032018
 

Les dévots pensent différemment de la masse des gens. Il est trompeur de juger un dévot par son comportement. Il semble agir comme tous mais peut importe ce qu’il fait il le fait pour le plaisir de Krishna. Il peut aller dans les magasins et comme tous acheter quelques produits mais il ne les utiliseras pas pour lui-même. Tout ce qu’il achète sera utilisé au service de Krishna ou alors afin de répandre le message de la conscience de Krishna. Il pourra utiliser, avion, auto, ordinateurs etc… Il comprend que toutes ces choses lui sont prêtées par Krishna et les utilseras à Son service. Nous avons même parmi nos dévots un homme d’affaire. Il possède une compagnie de chandelles dont les profits iront à répandre la conscience de Krishna.

Tout peut être utilisé au service de Krishna car tout Lui appartient. En fait, le dévot vit une simple et de hautes pensées.

Il en est ainsi pour un simple dévot mais il est intéressant de connaître ce qu’il en est de celui qui en est rendu à la pleine conscience de Krishna ou le pur dévot. Voici donc une compilation recueillies dans quelques livres de Srila Prabhupada qui est lui-même à ce niveau de haute conscience.

Les purs dévots absorbés corps et âme dans le service de dévotion offert à Dieu, la Personne Suprême ne redoutent jamais aucune condition d’existence. Pour eux les planètes édéniques, la libération et les planètes infernales se valent, car ces bhaktas (dévots) ne s’intéressent qu’au service du Seigneur. Un bhakta qui se consacre au service de Krishna est toujours équilibré. Le dévot du Seigneur vit en fait sur un plan transcendantal. Bien qu’il semble être en enfer ou au ciel, il ne vit dans l’un ni dans l’autre; il demeure toujours à Vaikuntha. (monde spirituel)
S.B. 8.21.32

Un bhakta vit toujours auprès de Dieu, la Personne Suprême, se vouant à Son service, et ainsi transcende toujours ces lieux de séjour, infernaux ou célestes.
S.B. 8.21.34

Peu importe que l’on vive dans un lieu saint comme Vrindavan, Navadvipa ou Jagannath Puri, (villes saintes de l’Inde) ou au milieu des villes européennes où le matérialisme domine fortement. Si un dévot suit les instructions de Sri Chaitanya Mahaprabhu, il vit en compagnie du Seigneur. Où qu’il vive, il change ce lieu en Vrindavan ou en Navadvipa. Cela signifie que le matérialisme ne peut l’atteindre.
C.C. Madhya 7.129

Lorsque la conscience originelle devient complètement spirituelle, on l’appelle conscience de Krishna. Quiconque possède une telle conscience vit en fait à Vrindavan. Il peut se trouver n’importe où; peu importe le lieu matériel. Celui qui par la grâce de Krishna atteint ce niveau, n’est plus du tout contaminé par le corps et le mental matériels, et il vit alors à Vrindavan. (Monde spirituel)
C.C. Madhya 8.139

Le pur bhakta vit toujours dans le demeure du Seigneur Suprême, et ce, même dans son corps actuel, qui semble appartenir au monde de la matière. C’est que le pur bhakta ne se situe pas exactement sur le plan du corps, puisqu’il est absorbé en des pensées spirituelles, des pensées liées à l’Absolue. Bien que présents sur cette planète mortelle, les purs dévots ne s’y trouvent qu’en relation avec le Seigneur, pour le service d’amour sublime qu’ils offrent à sa Personne, et pour aucune cause matérielle.
S.B. 3.2.6

This post has already been read 57 times

Sorry, the comment form is closed at this time.