Oct 012018
 

Le karma correspond à l’ensemble des activités intéressées, accomplies en vue de placer le corps dans des situations plaisantes ou désagréables. Nous avons eu l’occasion de voir un homme qui, sur le point de mourir, implorait son médecin de lui permettre de vivre encore quatre années afin qu’il puisse mener à terme ses projets. Autrement dit, ses projets occupaient tout son esprit alors qu’il fallait mourir, et de toute évidence, il les emporta avec lui par le biais de son corps subtil (constitué par le mental, l’intelligence et le faux égo) lorsque vint la fin de son corps grossier.

Il aura ainsi obtenu une autre occasion de satisfaire ses désirs, par la grâce du Seigneur, l’Ame Suprême qui demeure toujours dans le coeur. Lors de sa prochaine naissance, l’être vivant retrouve le souvenir de ses désirs par les soins de l’Ame Suprême et entreprend alors de mettre à exécution les projets qu’il avait concus sa vie précedente. Situé sur le véhicule que lui a octroyé la nature matérielle et ayant recouvré la mémoire de ses désirs grâce à l’Ame Suprême, l’âme conditionnée mènera une lutte acharnée à travers tout l’univers afin d’exécuter ses plans.

Srimad Bhagavatam 4.29.64

This post has already been read 71 times

Sorry, the comment form is closed at this time.